Microfinance

Près de 2,7 milliards de personnes n'ont pas accès aux services financiers les plus élémentaires. Sans système de crédit ni d'épargne, ces populations ont peu de chances de démarrer une entreprise ou d'améliorer leurs conditions de vie. Les organismes de microfinance pallient cette lacune des services financiers traditionnels.

Microfinance

La microfinance donne accès au crédit ce qui permet aux plus pauvres d’investir en eux-mêmes et dans leurs futurs.

Le plus petit prêt peut créer une entreprise générant un revenu permettant d’inscrire les enfants à l’école, d’acheter des médicaments et de la nourriture ou de réparer un toit qui fuit.

Des prêts, pas des dons

En proposant des prêts responsables plutôt que des dons, les institutions de microfinance représentent une solution durable et sur le long-terme. La microfinance aujourd’hui est largement basée sur le modèle de la Grameen Bank rendu célèbre par son promoteur et lauréat du prix Nobel de la paix Muhammad Yunus.

Des agents de terrain travaillent avec des petits groupes de clients qui sont collectivement responsables des créances.

Combler un vide

La microfinance intervient là où les banques traditionnelles sont réticentes ou incapables d’opérer. En effet, les emprunteurs sans garanties ne sont pas acceptés par les banques traditionnelles et les petits montants des prêts de la microfinance offre un retour financier souvent insuffisant pour les banques.

La microfinance comble un vide sur le marché qui serait autrement approprié par des préteurs malhonnêtes.